Il y a quinze jours, 2 promotions ont terminé leur parcours au CFSMA de Périgueux. Les Electriciens d’Equipement du Bâtiment (EEB) et les Agents de Restauration (ADR) ont chacun passé leurs examens finaux en cette première semaine de juin. Les 4 ADR ont pratiqué leur spécialité au sein de l’AFPA de Boulazac tandis que les 6 EEB étaient au CFSMA lors de chacune de leurs épreuves. Forts de longs mois de formation et d’un travail acharné, 5 électriciens et 3 agents de restauration sont partis avec leur diplôme en poche.

 

Focus sur un stagiaire pour qui la réussite est multiple : le marsouin David, jeune mahorais qui a obtenu aisément son diplôme d’électricien. Ses stages dans une entreprise locale lui ont permis de se faire remarquer par son travail impeccable et ont donc à chaque fois mené à une proposition d’embauche. Après son dernier stage et un temps de réflexion, David a finalement accepté le contrat d’apprentissage qui lui était proposé. Ainsi notre jeune volontaire a commencé son parcours au sein de l’entreprise périgourdine dès le lundi suivant la fin de sa formation, malgré quelques appréhensions liées à sa nouvelle vie hors du cadre du SMA.

Une cagnotte a été réalisée au Centre de Formation pour l’aider à financer le mobilier de son premier logement personnel. David insiste sur l’importance d’un très bon comportement au quotidien qui lui a permis de réussir et d’obtenir la reconnaissance et l’aide qu’il méritait. Exemple à suivre !

 

Félicitations à tous !
Bon vent, bonne mer !

 

Former l’esprit est une chose mais le corps ne doit pas être en reste.

Footing, sports collectifs, sport en salle, les possibilités sont nombreuses au CFSMA de Périgueux. En plus de ces choix, une nouvelle cage de crossfit a été installée le mois dernier. Le caporal-chef de première classe Johan ainsi que le casernement, le service général et des Volontaires Stagiaires et Techniciens ont monté ensemble le nouvel équipement avec attention. Un spécialiste est attendu afin d'homologuer le matériel.

Tractions et dips seront donc au programme très prochainement !

 

 

 

 

  

Au CFSMA, des formations se terminent ou commencent tout au long de l’année. Ce flux incessant d’accueil de nouveaux stagiaires, de départ des diplômés voit le visage des sections en perpétuelle mutation.

Mi-mai, ce sont les Monteurs Dépanneurs Frigoristes de la première section qui ont quitté le CFSMA. Ils ont fini leur formation en beauté avec 100% de réussite à l’obtention de leur diplôme. Bravo à tous et bonne chance pour la suite !

Les nouveaux MDF, provenant de tous les océans, viennent quant à eux d’arriver pour passer 8 mois en métropole. Ils se familiarisent avec leurs ateliers avant d’entrer dans le vif de la formation. Souhaitons-leur autant de réussite !

La réussite par l’effort et le travail !

 

 

 

Le CFSMA a accueilli au début du mois un nouveau groupe d’Engagés Volontaires du SMA. Au total, ce sont 9 jeunes qui viennent en métropole se former à la pédagogie et se préparent à s’envoler vers leurs régiments respectifs dans 3 mois, titre de formateur en poche.

Nous avons parlé d’eux il y a un mois, les EVSMA qui sont passés par Fréjus ont terminé leurs classes une semaine avant d’arriver à Périgueux. Le Marsouin Bastien avait parlé d’exemplarité et s’est grandement illustré dans ses propos puisqu’il a terminé major de la FGE (Formation Générale Elémentaire) ! Nous le félicitons chaleureusement, c’est d’ailleurs au sein du CFSMA que son parcours militaire a débuté. Un prochain article parlera plus précisément de son cursus.

Maintenant, chacun doit se concentrer sur ses apprentissages. Maîtrise du logiciel interne du SMA, sens des responsabilités, capacité à donner des cours, la formation ne s’arrête pas après la FGE. Pour cela, la théorie et les stages se complètent. Un travail assidu et une bonne cohésion de groupe permettent aux futurs formateurs de réussir.

A tous nous vous souhaitons la (re)bienvenue au CFSMA !

 

Le mardi 11 mai 2021 s’est déroulé le 8ème rallye citoyen de la Dordogne dans l’enceinte du CFSMA, de l’école de police et de la DMD (Délégation Militaire Départementale). Ce rallye est destiné aux jeunes collégiens et lycéens de la Dordogne. L’objectif est de promouvoir et développer le sens civique, l’esprit de défense, le devoir de mémoire et le lien armée-nation.

La cohésion et l’entente étaient au rendez-vous dans chaque groupe où se mêlaient civils, volontaires du SMA et cadets de la République. Ateliers pédagogiques, découverte des rations de combat et questions de culture générale ont ponctué la journée pour tous. Le CFSMA avait aussi son atelier permettant de découvrir les DOM COM français. Nos volontaires ont pu échanger sur leur parcours avec les collégiens et lycéens de leurs équipes, dans une ambiance légère et amicale.

Une belle expérience pour chacun des participants !

 

La semaine dernière, le Centre de Formation du SMA a accueilli la Mise en Condition Opérationnelle (MCO) des futurs commandants d’unité du SMA. En effet, le CFSMA de Périgueux reçoit un public vaste : jeunes Volontaires Stagiaires, formateurs Engagés Volontaires du SMA mais aussi les cadres qui rejoignent par la suite les Régiments du SMA en outre-mer.

Afin de se préparer au mieux à leurs missions ainsi qu’au public ultramarin, les officiers affectés dans les régiments du SMA doivent passer par cette formation au préalable. Elle se découpe en plusieurs sessions d’une semaine. Au programme : témoignages de cadres déjà en poste, utilisation du logiciel interne du SMA, travail sur la compréhension et la communication, étude des sujets de la formation professionnelle et de l’insertion. Le nombre de participants sur place a été adapté aux mesures actuelles, priorité aux visioconférences. A la fin de la MCO, chacun doit être prêt à faire face aux différentes problématiques rencontrées dans son poste. L’objectif reste bien sûr pour tous de poursuivre la mission du SMA.

Votre réussite : notre mission !

En début de parcours au CFSMA, chaque stagiaire quelle que soit sa filière passe par une « formation incendie ». Le formateur en sécurité des personnes explique comment un feu devient incendie et sensibilise son auditoire aux dangers du feu. Il instruit à l’utilisation des différents types d’extincteurs adaptés aux divers feux. Questions-réponses et manipulations de matériel sont au cœur de la séance. L’objectif : que chacun sache réagir face à ce risque de manière rapide et efficace sans se mettre en danger.

Que ce soit pour un passage de 6 ou 12 mois au CFSMA de Périgueux, la sécurité de ses personnels ne doit pas être négligée !

 

 

 

 

 

Marie-Flora est Volontaire Stagiaire de la filière Assistante de Vie aux Familles (ADVF) au sein de la 2ème Section du Centre de Formation du Service Militaire Adapté de Périgueux. Elle est originaire de Fort-de-France en Martinique et est arrivée au CFSMA il y a un mois. Revenons ensemble sur son parcours.

Avant d’arriver au RSMA, Marie-Flora réalisait un service civique auprès du Secours Catholique de Fort-de-France. Elle y aidait les personnes âgées et les gens en difficultés financières, elle appréciait réellement le contact avec les individus qu’elle rencontrait. Puis les médias ainsi que l’expérience d’une amie l’ont guidée vers le Régiment du SMA de Martinique qu’elle a intégré il y a 10 mois. Dans sa filière d’Aide à la Personne, un caporal-chef lui a parlé du CFSMA de Périgueux et de cette possibilité pour elle de poursuivre sa formation pendant 6 mois en métropole. Notre jeune VS voyant cela comme une opportunité de parfaire ses savoirs a accepté la proposition.

Marie-Flora atterrit donc en métropole en mars 2021. Le décalage horaire ne la fatigue pas trop à son arrivée mais le climat et l’alimentation de métropole lui paraissent encore bien différents de ce qu’elle connait. Cependant, elle est là pour sa formation et ne perd pas de vue « l’objectif diplôme ». Les cours sont intéressants, l’apprentissage se passe bien. Souriante et motivée, la jeune femme a les capacités pour finir son passage au CFSMA en beauté. Elle envisage par la suite de poursuivre une formation d’aide-soignante en métropole mais elle se laisse les 5 mois restants pour choisir la voie qu’elle suivra.

Forte de son expérience personnelle, Marie-Flora donne pour conseil aux futurs VS de ne pas hésiter à sortir de leur zone de confort et à saisir les opportunités rencontrées. Il faut prendre des risques pour réussir dans sa vie !

Au début du mois d’avril, les Electriciens d’Equipement du Bâtiment (EEB) ont fini leur formation au CFSMA de Périgueux. Ils sont restés 8 mois au sein du Centre de Formation pour un objectif bien précis : obtenir leur titre professionnel d’EEB. L’examen sanctionnant ce diplôme se déroule en plusieurs étapes réparties sur 3 jours au total.

Au premier jour, les volontaires stagiaires découvrent leur sujet et travaillent dessus jusqu’au lendemain soir dans deux épreuves théorique et pratique. Pour la partie théorique, les VS ont une heure pour répondre à un questionnaire qui recoupe les informations vues en cours : les savoirs essentiels de leur spécialité. Pour la partie pratique, chaque stagiaire met en place sa cabine de travail une semaine auparavant. Ils doivent être capables de mettre en application tous les montages électriques vus pendant la formation dans cette cabine. Finalement au troisième et dernier jour d’examen, chacun passe individuellement un entretien avec le jury. Cette épreuve orale clôt le temps d’examen. L’attente des résultats commence.

Quelques jours plus tard, le verdict tombe. Chacun s’est illustré par son sérieux et son travail. Ainsi, le jury a validé la réussite des 7 stagiaires présentés ! C’est aussi une fierté pour l’encadrement et le formateur quand les stagiaires quittent le SMA tous diplômés.

Félicitations pour vos résultats et bon courage pour tous vos projets !

Bon vent, bonne mer !

En ce moment, 6 jeunes hommes et femmes suivent le parcours pour devenir formateur en outre-mer. Ces 6 Engagés Volontaires du SMA rejoindront le CFSMA-P le mois prochain pour obtenir le titre de formateur avant de rejoindre leur régiment d’affectation.

Leurs 3 premiers mois se passent au 21ème Régiment d’Infanterie de Marine à Fréjus. Les EVSMA participent d’abord à une Formation Militaire Initiale (FMI) qui dure un mois. Elle comporte plusieurs apprentissages généraux liés au monde militaire : les grades, l’ordre serré (manœuvres en groupe), les règles fondamentales liées au poste et au statut, le fonctionnement global des armées. En plus de cela, les jeunes apprennent les bases de la topographie, des transmissions radios et du tir. A la fin du 1er mois de formation, ils participent à 2 jours de tests, accompagnés d’une marche d’une vingtaine de kilomètres, qui sanctionnent leur insertion dans le monde militaire. Ce mois-ci, cette marche s’est tenue au col de la Pierre du Coucou (à une dizaine de kilomètres de Fréjus).

Ensuite, le groupe suit une Formation Générale Elémentaire (FGE) qui est sanctionnée par un rallye d’une semaine reprenant la totalité de ce qui a été vu lors de la FGE et de la FMI. Elle comporte bien plus de sport que la FMI : courses, marches, courses d’orientation, sports collectifs, parcours d’obstacles… En plus de ce palier franchi, la FGE demande aux EVSMA de prendre plus de responsabilités et de commencer à préparer et donner des cours. C’est une formation intense, mais extrêmement enrichissante ! Après ces 3 mois, ils sont prêts à rejoindre le CFSMA pour parfaire leurs connaissances et leur pédagogie.

De l’avis du Marsouin Bastien, l’essentiel du savoir-être de l’EVSMA c’est de toujours rendre compte, d’être exemplaire, de bien apprendre les cours et de se donner à fond. La formation n’est pas forcément simple mais quelle satisfaction de réussir lorsque l’objectif est exigeant !

A très bientôt au CFSMA et bon courage pour le rallye à tous les 6 !

Le 7 avril, des centaines d’organisations célébrent la Journée Mondiale de la Santé. L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) décrit la santé comme étant « un état de complet bien-être physique, mental et social et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité. »

 

En ce moment, l’épidémie de COVID19 est au cœur de l’actualité sanitaire en France. Cela fait plus d’un an que les premiers cas ont été détectés en Europe et plusieurs mesures ont été prises depuis pour contrer la propagation du virus dans chaque pays : confinements total ou partiel, couvre-feux, sacrifices de certains pans de l’économie… Individuellement : gestes barrières, distanciation sociale, désinfection sont aujourd’hui des postures acquises au CFSMA.

 

Ici, des masques sont distribués quotidiennement : plus de 700 masques sont écoulés chaque semaine. Les stagiaires sont disposés une table sur deux en salle de cours et des sens de circulation sont marqués dans chaque couloir. Les véhicules sont désinfectés et aérés à chaque utilisation et les passagers y sont espacés et masqués. Des distributeurs de gel hydroalcoolique sont répartis judicieusement aux entrées des bâtiments. De plus, depuis l’annonce du Président de la République le 31 mars, le CFSMA s’est réorganisé en 50-50 avec le retour du télétravail. Nous sommes prêts !

 

Le SMA assure ses missions en tout temps, en tout lieu, sur tous les océans et ce n’est pas le COVID qui empêchera le CFSMA de Périgueux de former ses jeunes ultramarins.
Votre réussite : notre mission !