Clin d’œil sur les Femmes du CFSMA

Image de l'article

Le 8 mars, se tient la Journée Internationale des Droits des Femmes. Mettons donc à l’honneur celles qui travaillent au sein du CFSMA.

 

Parmi les cadres et Volontaires Techniciens, les femmes représentent un peu plus de 40% des effectifs totaux du Centre de Formation. Pour ce qui est des stagiaires, les formations proposées attirent principalement des hommes à la Section 1 (métiers du bâtiment), et la Section 2 (métiers de la restauration et de l’aide à la personne) est généralement mixte. Au SMA, 30% des jeunes formés tous régiments confondus sont des femmes. Comme ailleurs dans l’armée française, elles ont toutes le même statut que les hommes.

 

Nous sommes allés demander à quelques-unes de nos cadres féminines un petit mot sur ce que leur a apporté le CFSMA :

« J’ai appris ici la maîtrise de moi, et ai gagné en expérience. J’attends aussi de pouvoir passer mon permis ! » Caporal Abby-Gaëlle.

« Le SMA m’a apporté beaucoup dans ma pédagogie par le biais de la formation d’engagé volontaire du SMA, je me suis aussi aguerrie dans bien des domaines. Aujourd’hui, j’ose prendre la parole en public, j’ai confiance en moi et je prends bien volontiers les responsabilités liées à ma fonction. » Caporal-chef Anna.

« Je suis arrivée ici extrêmement réservée et timide, chaque jour je gagne en assurance. J’ai aussi plus d’autonomie et d’indépendance qu’auparavant et j’ai même beaucoup progressé en sport ! » Caporal Dounia.

« En plus de l’indépendance et de l’expérience gagnées grâce à un premier emploi, j’ai appris à m’ouvrir aux autres, même si ce n’était pas dans ma nature à l’origine. » Caporal Morgan.

« Le CFSMA m’a permis de sortir de ma zone de confort, et j’ai pu découvrir de nouvelles cultures provenant de nos régions outre-mer que je ne connaissais pas du tout. J’ai énormément progressé depuis mon arrivée, professionnellement et personnellement. » Caporal Emeline.

 

Le CFSMA, centre de formation et d’insertion professionnelle est de par son ADN militaire un générateur de savoir-être et de cohésion. Les femmes y ont toute leur place, richesse accomplie de la communauté militaire.